Règlements/Formulaires

3. Renvoi de matchs

3. Renvoi de matchs

 

Préambule

Le renvoi d’un match ne peut être proposé que si le terrain est impraticable, ou en cas d’une maladie infectieuse contagieuse prouvée de 6 joueurs au moins du contingent (même diagnostic) ou en cas de force majeure (art. 45 du Règlement de jeu de l’ASF).

Un match fixé par le calendrier ne peut en aucun cas être renvoyé sans autorisation de l’AFF. Cette prescription est valable pour toutes les catégories de jeu (sauf E/F/G géré par des organisations régionales). Par contre, il est possible, en commun accord avec l’adversaire et l’arbitre désigné, d’avancer un match. (Voir Prescriptions AFF Pt 2.2).

Pour les juniors CCJL ainsi que les 2e et 1re ligues féminines, se référer aux directives émises par l’association gérante de ces championnats (ANF pour les CCJL A, AFF pour les CCJL B, CCJL C, ACVF pour la 2e ligue féminine, LA pour la 1re ligue féminine).

 

3.1. Renvois pour terrains impraticables

Procédure:

  1. Si le jour du match, le club recevant estime que l’état du terrain ne permet pas le déroulement d’un match, il doit en aviser d’abord l’AFF. Cette dernière peut ordonner l’inspection du terrain par un membre du CC ou un arbitre, aux frais de l’AFF.

    Les demandes sont à adresser par téléphone uniquement, selon les horaires et numéros de téléphone suivants :
    • Week-end (sa/di) et jours fériés : à la Permanence des renvois, 079 230 67 67
      • le samedi : entre 09h00 et 11h30 et de 13h30 à 15h00
      • le dimanche et jours fériés : de 08h00 à 11h00
         
    • En semaine : au secrétariat de l’AFF, 026 466 40 87
  2. Après avoir eu l’accord de renvoi de l’AFF, le club recevant est alors responsable d’en informer de suite et sans délai l’arbitre et le club adverse. Ces derniers peuvent obtenir confirmation du renvoi auprès du Secrétariat ou de la Permanence, selon les mêmes horaires que ci-dessus.

    Pour les renvois de matchs dus à une décision de l’autorité communale en raison d’un terrain impraticable, le club doit également :
  • Si l’arbitre a été avisé avant son départ, envoyer l’attestation de la Commune à l’AFF pour le lundi soir qui suit la date de la rencontre, par email/scan/photo à aff.ffv@football.ch en indiquant le/s numéro/s de match touché/s par cette fermeture des terrains.

  • Si l’arbitre s’est présenté sur le terrain, lui remettre directement l’attestation de la Commune.
     

  1. L’accord de l’AFF obtenu, le club recevant est ensuite autorisé à refixer le match avec l’accord de l’adversaire uniquement, par l’intermédiaire du clubcorner.ch, jusqu’au jeudi soir de la semaine suivante, à partir du vendredi l’accord du responsable de calendrier sera automatiquement demandé par clubcorner.ch. Si l’arbitre ne peut pas arbitrer à cette nouvelle date, la convocation des arbitres se chargera d’un affecter un autre. La chronologie du calendrier doit être respectée: un match renvoyé a la priorité sur un match avancé. Des dérogations peuvent être obtenues uniquement auprès du responsable de calendrier.

 

3.2. Autre causes de renvois

Si le match est renvoyé en raison d’une maladie infectieuse contagieuse prouvée de 6 joueurs au moins du contingent (art. 45 du Règlement de jeu de l’ASF), le club concerné doit faire parvenir au secrétariat de l’AFF les certificats médicaux relatifs aux joueurs atteints, dans les trois jours suivant le match.

En cas de force majeure (ex : décès, service militaire de 6 joueurs du contingent), il fera parvenir le plus rapidement possible, mais au maximum dans le délai de trois jours suivant le match, les attestations prouvant ce fait.

Suivant les circonstances, ces délais peuvent être prolongés par le CC.

 

3.3 Délai et refixation des matches renvoyés

Sans nouvelle de la fixation du match jusqu’au lundi 9h00 après le renvoi, l’AFF fixe le match d’office au mercredi à 20h00 (19h00 pour les juniors C) de la semaine actuelle – tout en respectant également la chronologie* – et il n’y aura aucune possibilité de modification.

Tout match renvoyé doit être rejoué dans la semaine qui suit, sauf circonstances particulières.

Si les clubs intéressés ne se mettent pas d’accord sur la date de la rencontre, ou si, en fin de championnat, le match en question a une incidence directe sur d’éventuelles promotions ou relégations, la Commission de Jeu fixe sans appel la date – et  éventuellement le lieu – du match concerné.

*Chronologie: un match renvoyé a la priorité sur un match avancé, de coupe, etc., à l’exception des matchs fixés 21 jours à l’avance.

 

3.4. Utilisation du terrain

L’arbitre convoqué pour le match prioritaire a le droit d’interdire les matches qui doivent être joués avant celui-ci ou de les interrompre, si l’état du terrain risque de compromettre le déroulement du match qu’il doit diriger. (art. 28 du RJ de l’ASF).

  1. Super League
  2. Challenge League
  3. Première Ligue Promotion
  4. Première Ligue Classic
  5. 2ème ligue interrégionale
  6. Ligue Nationale A féminine
  7. M18 / M16 (masculins)
  8. 2ème ligue régionale
  9. LN B féminine
  10. M15 / M14
  11. M18 filles
  12. 3ème ligue
  13. CCJL / Groupes «champion» juniors A/ B/ C/sélections régionales
  14. 4ème ligue / 1ère ligue féminine
  15. 5ème ligue / 2ème ligue féminine
  16. 3ème et 4ème ligue féminine
  17. Juniors régionaux A / B / C / D à 9
  18. Juniors régionaux D à 7, E, F et G.

 

3.5. Inversion des matches

Si les circonstances le justifient, les clubs, d’entente entre eux,  peuvent intervertir les matchs des deux tours de championnat avec l’accord du responsable de calendrier respectif.

 

3.6. Défaut de demande de renvoi dans les délais

Si dans les délais prévus sous le chiffre 3.1, l’AFF n’est pas avertie, le match aura lieu.

Toutefois, dans ce cas, le club recevant peut encore, exceptionnellement, appeler l’arbitre officiel du match.

Celui-ci peut alors, d’après sa libre appréciation :

  • Accepter téléphoniquement le renvoi du match (dans ce cas le club recevant informera immédiatement le club visiteur) ;
  • Se rendre sur les lieux du matchs et décider de jouer ou non le match (selon la procédure usuelle).

Dans ces deux cas, l’arbitre établira un rapport circonstancié à l’attention de l’AFF. Une amende administrative de CHF 200.- sera infligée au club recevant pour non-respect de la procédure.


Toute demande de renvoi avant le jour du match ne sera pas acceptée, sauf en cas de fermeture prouvée des terrains par la Commune.

 

3.7 Renvoi mal fondé

Si la demande de renvoi est acceptée mais se révèle par la suite mal fondée, le club sera puni par une amende et un forfait (art. 61 du RJ de l’ASF).

retour